Ce jour où j’ai entamé ma fashion détox !

1ère étape, la prise de conscience

Depuis 2014, l’année où j’ai commencé à louer mes vêtements auprès du Closet (je vous en reparlerai), je suis sans cesse entrain de m’interroger sur ce qui compose mon dressing qui était, il y a encore quelques mois, plein à craquer. Je me demandais pourquoi je gardais bêtement ce petit haut jaune qui ne se porte avec rien et que je ne mets jamais. Ou encore je regrettais amèrement l’achat de cette robe hors de prix qui allait bien plus au mannequin qu’à mon pauvre 1m59. Et je me suis finalement rendue compte que je faisais partie de ces accros du shopping qui acquièrent de manière compulsive des fringues juste parce que « ce n’est pas cher », que « c’est à la mode » ou que « je suis en bad total » ! Toute excuse était bonne à prendre ma p’tite dame ! D’ailleurs, je faisais aussi partie de cette catégorie de personnes tombant follement amoureuse (j’exagère à peine) d’une jupe ou d’un short qui finira pourtant au fond de mon armoire, étiquette bien accrochée dessus sans jamais y voir l’ombre de mon cul corps. Avouez-le, vous aussi, vous vous reconnaissez (ne serait-ce qu’un petit peu) dans ce portrait (regrettable) que je viens de dépeindre, non ?

En tout cas, c’est ainsi, qu’un jour sans crier gare, j’ai décidé de trier, jeter, donner mes habits qui encombraient mon petit appartement d’étudiante . Et je réalisais, en voyant tout ces énormes tas de tissus plus ou moins neufs, que ce dressing tant aimé ne correspondait pas tant que cela à mes valeurs, mes envies et ma personnalité. En effet, on l’oublie peut-être, mais si l’habit ne fait pas le moine, il est tout de même notre meilleur moyen d’expression. Et aujourd’hui, je souhaite obtenir un dressing parfait. Entendez « parfait » dans le sens où il correspond entièrement à mes besoins. J’en suis pour le moment qu’au début du processus de détoxication, et c’est pourquoi je souhaite partager avec vous, sur ce blog, les étapes pour aller peu à peu vers un dressing plus minimaliste, de meilleur qualité et qui me permette de mettre en avant ma personnalité. Ça peut paraître dingue quand on aime (vénère) la mode mais finalement avoir un dressing bien pensé peut être votre meilleur atout pour profiter un maximum de vos habits.

Étape 2, y voir plus clair :

Ça y est, vous y êtes. Que ce soit pour trouver votre style, avoir des habits de plus grande qualité ou simplement obtenir un dressing plus éthique ou écologique (voir l’ensemble),  c’est le moment où vous avez envie de changement radical.  De mon côté, ça a été plus simple que je ne l’aurais imaginé. Je souhaitais dèsle départ une armoire composée de plus de pièces faciles à associer entre elles, qui peuvent facilement mettre mes atouts en valeur et surtout qui durent dans le temps !  Mais c’est vrai qu’un petit coup de pouce quant à la façon de s’y prendre n’aurait pas été de refus pour bien commencer cette aventure ! Voici donc quelques techniques qui pourraient vous être utiles le jour où vous passez votre armoire en mode « détox » !

Faites des tas.

La technique des petits tas est à mon sens très pratique, car elle permet de voir rapidement où nous en sommes dans sa collection de vêtements et redécouvrir parfois des pièces longuement oubliées. Pour ma part les tas que j’ai fait étaient :

« Les habits qu’on porte au moins une fois par semaine » : c’est là qu’on y met les vêtements qu’on adore plus que tout au monde, qu’on porte été comme hiver, quelque soit l’occasion. Et qui feront partie intégrante de notre dressing de demain.

« Les vêtements trop vieux / abimés / délavés ». Je vous l’accorde, jeter ce jeans qu’on porte depuis le lycée peut-être une épreuve hyper difficile pour certaines mais là ce n’est plus possible…

« Les tenues hors-saison » : pour ce tas, je conseille de faire une deuxième detox au moment de la dite saison en question car il peut être compliqué de ce projeter dans cette robe à fleur alors qu’il fait moins 1000 dehors…

« Les pièces jamais utilisées ou qu’on n’a pas portées durant ces trois derniers mois. ».  Pour ma part c’est le tas le plus difficile à faire. Car il s’agit d’y mettre des habits parfois tout neufs, qu’on aime vraiment bien mais qui ne sont pourtant jamais sortis de notre dressing. Vous savez, tout ça à cause du fameux « au cas où… » .

Une fois vos petits tas fait, il va être indispensable de s’en débarrasser au plus vite (tel les preuves de votre fashion crime) pour ne pas tomber dans le stockage inutile, et surtout dans une nostalgie post tri. Pour cela, vous pourrez faire des dons à des associations, vendre sur des sites spécialisés, transmettre à votre cousine Gertrude ou jeter dans les containers adaptés. Bon, je vous parlerai plus en détail, dans un prochain article, de tous les moyens existant pour donner une seconde vie à vos vêtements que vous ne portez plus.

Utiliser Pinterest pour imaginer son propre style.

Pas facile de vider son armoire quand on ne sait pas ce à quoi son dressing de demain devra ressembler. Ainsi je vous recommande de sélectionner quelques pièces / images / styles que vous aimez vraiment vraiment vraiment plus que tout et qui correspondent à votre idéal mode sur (ce merveilleux site) Pinterest.

Le but est de faire des tableaux en sous catégorie avec:  vos couleurs favorites, les pièces qui vous semblent vraiment indispensables, des looks qui vous inspirent et ceux qui, finalement, sont jolis mais ne vous correspondent pas tant que cela etc… L’objectif à long terme, est d’affiner de plus en plus vos séléctions, et d’analyser ce qui en ressort pour définir ce que vous devriez garder, supprimer et adopter dans votre armoire. Par exemple, j’ai remarqué que je séléctionnais beaucoup de look avec des jeans slim et des blouses romantiques, j’ai donc su rapidement que ce sont deux pièces que je devrais avoir dans ma commode quoi qu’il arrive. Par contre même si ce manteau rose poudré est sublime sur plusieurs photos ou à la mode je ne l’ai sélectionné qu’une seule fois donc il ne fera pas partie de mon armoire. Au début, j’avais plus de 5000 images mais en y regardant vraiment de près et surtout en faisant des catégories j’ai pu y voir plus clair et savoir ce que je voulais vraiment. Voici un aperçu de ma sélection en cours.

Étape suivante !

Maintenant que l’ensemble de mes vêtements tient sur un seul portant, il est temps de passer à l’étape suivante. La plus difficile pour moi. C’est-à-dire celle qui consiste à ne pas être tentée de racheter des vêtements inutilement (ah ! Achat compulsif quand tu nous tiens !) et trouver les basiques et indispensables de ma garde robe de demain. Je commence peu à peu à savoir ce que je veux vraiment (merci Pinterest) et à trouver des astuces pour atteindre mon objectif de dressing parfait ! Cela sera d’ailleurs, le thème de mon prochain article : « comment composer son dressing idéal ?  ». Mais il est vrai que le chemin s’annonce encore long, surtout avec les leaders de la fast-fashion comme H&M et Zara capables, à coup de nouveautés, de m’attirer encore et encore dans leur filet…

Alors si vous avez des astuces et questions n’hésitez pas à me contacter en commentaire je serais très contente qu’on puisse échanger sur le sujet.

En attendant, je vous souhaite un bon dimanche !

F

Crédit Photo by Priscilla Du Preez on Unsplash.

 

Publicités

4 commentaires sur « Ce jour où j’ai entamé ma fashion détox ! »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    Aimé par 1 personne

  2. Un article comme si l’on nous parlait, ponctué d’humour et rempli de bon sens. De quoi mener vraiment à se questionner sur notre sur-consommation vestimentaire et de ce qu’il en retourne… J’adore !
    Pour le coup, je songe à entamer la détox de mon armoire en appliquant de bon cœur tes tips et astuces.
    Se restreindre sur les sélections Pinterest et s’organiser est assez compliqué, cela dit…
    J’attends avec impatience ton prochain article ! ♡

    Aimé par 1 personne

  3. Super article ! J’ai trouvé mes basics, il me reste le à donner/vendre/jeter. Bon comme je vais déménager dans un mois, ça va être un poil plus « facile ».

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s